Camping du Braou
bouton bas de page

Les prés salés d’Arès-Lège

Située au beau milieu de Jane de Boy à Lège-Cap Ferret et du port ostréicole d’Arès, la Réserve Naturelle Nationale des Marais Salants d’Arès-Lège s’étend sur 400 hectares. Aux allures de savane l’été et de forêt l’hiver, les prairies salées d’Arès-Lège changent d’aspect au gré des saisons et des marées.

En vue de profiter de la nature de la région, séjournez au Camping Bassin d’Arcachon 3 étoiles, à moins de 40 minutes de la réserve, et partez à la découverte des nombreuses espèces d’oiseaux, ainsi que de toute la faune et la flore de ce site naturel pour une visite en famille sur le Bassin d’Arcachon inoubliable.

Les meilleurs sentiers autour des prés salés

Il est possible d’atteindre les prés salés de deux manières. La 1ère est le port ostréicole d’Ares et la 2ème est la cabane du Résinier à Lège-Cap Ferret.

Commencez votre promenade en visitant ce magnifique coin de nature complètement intact. Dans les zones où il n’y a pas de marée basse, recherchez la salicorne au goût légèrement salé. Gardez vos yeux bien ouverts pour voir les lézards rampant dans l’herbe ou même les tortues de bassin européennes.

Au printemps, la vue des champs d’oiseaux qui s’y installent pour nicher est du pur plaisir ! À l’automne, les lumières se marient à la végétation, un vrai régal pour les yeux. En hiver, des oiseaux d’eau hivernants sont observés dans le bassin d’Arcachon, comme les bernaches cravants.

Même les sportifs trouveront leur bonheur à travers les spots de footing des ruelles sauvages des prés salés.

Visite des prés salés

Une fois dans les prés salés, d’innombrables paysages vous attendent. Au début du sentier, les aquariums sont entourés de vertes prairies. Dès que vous passez le canal, une zone plus aride rappelle presque l’air de la steppe. Mais l’odeur du pin est facile à reconnaître. Cela vous rappelle que vous êtes bien au Bassin d’Arcachon.

Cet espace est un refuge, un endroit tranquille, un lieu de nourriture et de reproduction pour de nombreuses espèces. Les plus connues sont l’anguille d’Europe, la loutre ou la cistude.

Tout au long de l’année, il est possible de visiter les prés salés. Chaque promenade vous fera découvrir une nouvelle lumière, un nouveau paysage, des espèces différentes.

Importance des prés salés

Les marais salants ne représentent que 0,01 % de la surface de la Terre. C’est grâce aux efforts de conservation des écologistes qu’elle a gardé sa forme « naturelle ». Pensez à respecter la réglementation afin de ne pas déranger les espèces préservées dans les prés salés.

En effet, cet endroit a une végétation souvent fragile qui doit s’adapter au mouvement des marées et à la concentration du sel.

Une réserve naturelle est une zone naturelle protégée d’importance nationale. Chaque milieu contient des formes de vie bien spécifiques et forme un réseau représentatif de la richesse du territoire.

Ainsi, les prés salés abritent la flore et la faune typiques de la région. Il va sans dire que de tels milieux sont fragiles et doivent inspirer le respect des piétons.

Le site représente aussi une zone idéale pour la migration, l’hivernage et la reproduction de nombreuses espèces d’oiseaux des zones humides, avec près de 200 espèces répertoriées.

Menu