Camping du Braou
bouton bas de page

Le phare du Cap Ferret

L’histoire du phare du Cap Ferret

L’histoire du phare du Cap Ferret commence au 19ème siècle. S’il est envisagé de construire un phare au bout de la presqu’île vers la fin du 18ème siècle, il n’est construit qu’en 1840. D’une hauteur de 47,7m de haut, il permet alors de signaler aux bateaux l’entrée du bassin d’Arcachon. Il fonctionne à la vapeur de pétrole durant ses premières décennies. Il est ensuite électrifié en 1929.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’armée allemande s’en sert de tour de guet. La nuit du 21 août 1944, elle le détruit à la dynamite avant de fuir en volant le système optique.
D’abord remplacé par une tour de substitution, le phare est ensuite reconstruit à l’identique en 1947. Il est alors un peu plus grand: 52,1m, avec une élévation totale de 62m au-dessus du niveau de la mer. Quant au système optique, il est retrouvé et réinstallé en haut du phare.
Dans les années 1990, le phare est entièrement automatisé. Les derniers gardiens quittent le phare rouge et blanc en 1993. Depuis juillet 2000, il est possible de le visiter. Il est classé monument historique en 2009. Le phare du Cap Ferret continue de diffuser son éclat rouge toutes les 5sec jusqu’à environ 50km aux alentours et d’émerveiller les visiteurs curieux.

Visiter le phare du Cap Ferret

Interactive et utilisant de nouvelles technologies, la visite du phare du Cap Ferret s’effectue à travers 6 espaces distincts.
La galerie basse donne quelques premières informations et chiffres sur le phare.
La salle des cartes évoque l’histoire de la cartographie marine et son évolution à travers les époques. De vieux instruments de navigation y sont exposés.
Le palier hydraulique est une salle dédiée aux techniques de sondage marin et de mesures. Vous y apprendrez comment on peut mesurer le relief marin et créer des cartes des fonds marins.
La salle de navigation propose de naviguer, virtuellement, dans le bassin d’Arcachon. C’est un espace ludique et interactif.
L’histoire du phare, son fonctionnement et son architecture sont racontés dans les moindres détails dans la salle Histoire de phares. Y sont présentés aussi d’autres phares emblématiques.
Le sommet offre une vue à 360° sur le bassin d’Arcachon. On peut y voir la dune du Pilat, la banc d’Arguin, l’île aux Oiseaux et bien sûr le vaste océan bleu à perte de vue. Il faudra monter les 258 marches du phare pour en profiter!
L’utilisation de nouvelles technologies permet un accès facile à de nombreux documents historiques. Elle offre aussi une manière amusante de comprendre les différentes techniques présentées et d’en apprendre plus sur le phare et la navigation. La visite n’en est que plus passionnante et plaira autant aux adultes qu’aux adolescents et enfants.

Informations pratiques

Les horaires d’ouverture du phare varient selon la période de l’année. En juillet et août le phare est ouvert tous les jours de 10h à 19h30. En avril, mai, juin et septembre, il est visitable tous les jours e 10h à 12h30 puis de 14h à 18h30. En octobre, il est possible de visiter le phare du Cap Ferret du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Enfin, le reste de l’année le phare est ouvert au public du mercredi au dimanche de 14h à 17h. A noter que le phare ferme de mi-novembre à mi-décembre environ.
Le tarif d’entrée est de 6€ à partir de 13 ans et 4€ pour les enfants de 4 à 12 ans. Les plus jeunes ne paient pas.

Le phare du Cap Ferret est situé à une quarantaine de kilomètres du camping du Braou à Audenge. Comptez environ 47mn pour vous y rendre en voiture. Profitez-en pour visiter le Cap Ferret. Vous pourrez déguster des huîtres dans une cabane à huîtres, vous balader à vélo le long de la presqu’île jusqu’à la pointe et vous reposer sur une des superbes plages de Lège-Cap-Ferret, comme la plage la Pointe aux Chevaux ou la plage des Américains.